mardi 18 août 2020

Rue Goya.

 La voila, avec son étiquette écrite en un latin retentissant, naïve coquette qui brise trois existences.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire