Les Tragédies de Racine



Il y a déjà quelques années, j'avais formé le projet de créer un site photographique consacré aux tragédies de Racine. On sait que Racine faisait pleurer son auditoire, en déclamant ses vers, et qu'un jour des ouvriers sont venus lui porter secours, le croyant au dernier désespoir et prêt à se jeter dans un bassin, alors qu'il composait ses vers en les déclamant de toute sa force, tout en marchant dans le parc du Palais des Tuileries. On sait aussi qu'il demandait un ambitus d'une octave à la Champmeslé (sa tragédienne préférée) : cela devait donner quelque chose à mi-chemin entre le récitatif d'Armide "Enfin il est en ma puissance" et Sarah Bernardt, dont il nous reste quelques enregistrements. Je rêve de comédiens capables de nous restituer cela ...

Comment transposer en photographies l'univers poétique de Racine ? ... La grande houle de ses alexandrins, et la musique de ses vers ? Ce n'est certes pas chose aisée, si bien que je n'ai jamais pu aller très loin dans cette voie !

Mais un jour, en transformant une photographie pour obtenir l'une de mes compositions graphiques, le résultat m'a irrésistiblement fait penser à un paysage antique (si tant est qu'un paysage puisse être "antique"). Il m'a suffi de le peupler de personnages tirés de la statuaire grecque pour boucler la boucle et parvenir à une évocation de la tragédie racinienne ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire